5 conseils pour masquer facilement l’odeur de vos plants de cannabis

Ce n’est un secret pour personne qu’il est plus rentable de produire soi-même sa marijuana. Cependant, cette liberté de cultiver de l’herbe dans votre jardin peut déranger les voisins, principalement parce que ces plantes ont une odeur âcre assez particulière.
 
Heureusement, il existe diverses façons de minimiser l’odeur de votre culture de marijuana. En voici cinq :
 
 1. Choisir un type de marijuana reconnu pour son odeur douce
 
Si vous n’êtes pas centré sur un seul type d’herbe, vous pouvez essayer une sélection de plants moins odorants que les autres. Bien que cela ne supprime pas totalement le problème de l’odeur, particulièrement si vous cultivez à l’intérieur, certaines variétés ont une odeur plus douce que les autres. Parmi celles-ci, nous vous recommandons d’essayer la Auto Blue Amnesia, et  Auto  Northern Lights.
 
 2. Utiliser un produit neutralisant les odeurs
 
Si vous avez un petit jardin, vous pouvez utiliser un neutralisant d’odeurs, c’est une façon simple et abordable pour réduire les odeurs dans un espace réduit comportant un petit nombre de plantes. Certains produits développés spécialement pour être utilisés dans les égouts font partie des plus efficaces pour neutraliser les odeurs.
 
Pour utiliser ces produits, vous n’avez qu’à ouvrir le contenant, le placer dans une zone à proximité des plantes et l’odeur sera masquée avec efficacité. Vous devrez remplacer le produit régulièrement, mais ces neutralisants sont en général conçus pour être efficaces au moins un mois.
 
Cependant, faites bien attention à ne pas placer le neutralisant trop proche des plantes car il pourrait avoir un effet sur les plantes elles-mêmes et réduire ou affecter leur odeur. De plus, gardez à l’esprit que ce type de produit n’est pas recommandé pour ceux disposant d’un grand jardin car ils ne seraient pas suffisamment efficaces. Il est essentiel de ne pas recourir à des produits tels que l’encens, des désodorisants ou des bougies qui se contentent de masquer les odeurs et qui affectent donc directement l’odeur des plantes elles-mêmes.
 
 3. Masquer l’odeur grâce à d’autres plantes
 
La menthe par exemple est une plante invasive et fortement odorante. Vous pouvez en planter avec votre marijuana afin de couvrir son odeur. D’autres plantes telles que la citronnelle, le romarin ou la lavande feront également de très bonnes couvertures.
 
 4. Aérer
 
Que vous ayez un jardin intérieur ou que vous fumiez dans votre domicile, la manière la plus simple pour se débarrasser des odeurs est d’aérer. Ouvrez votre fenêtre ou allumez la ventilation pour laisser s’évacuer l’odeur de l’herbe. Si vous fumez beaucoup, vous devrez alors investir dans un purificateur d’air qui sera capable d’éliminer la fumée de façon quasi-immédiate. La prochaine fois que vous fumerez, pensez à le faire à un endroit bien ventilé afin que l’odeur ne s’accroche ni à vos vêtements, ni à vos cheveux, ni à la pièce elle-même. 
 
 5. Stocker votre marijuana correctement
 
Si vous gardez de l´herbe partout dans votre domicile, l’espace s’imprégnera de son odeur. Vous pouvez conserver votre réserve d’herbe dans un sac scellé sous vide ou dans un bocal de conserve par exemple. Il existe également des récipients conçus pour retenir l’odeur de la marijuana ayant déjà été fumée, ils sont idéaux pour emmener vos joints avec vous où que ce soit.
 
Que la marijuana ait été légalisée où vous vivez ou non, son odeur peut dans tous les cas attirer une attention qui n’est pas forcément la bienvenue. Pensez à nos conseils qui vous aideront à cacher son odeur à vos colocataires, voisins, parents ou propriétaires.