Chef Ra, le légendaire chef qui cuit avec la marijuana

Né en 1950, Jim Wilson Jr, mieux connu sous le nom de Chef Ra, a été l’un des premiers chefs rastafari du monde. Bien qu’il soit né à Charleston (en Virginie-Occidentale), il a passé la plupart de sa vie à Urbana (dans l’Illinois), où il a commencé à s’intéresser à la musique reggae, et au mode de vie lié au cannabis.

Deux événements ont été déterminants dans sa vie : sa visite au festival de musique de Woodstock, et l’impatience croissante concernant la guerre du Viêtnam.

Il a également croisé le chemin des Black Panthers, et a travaillé comme DJ professionnel dans de nombreux clubs de reggae.

Mais si Jim était célèbre, c’est en raison de ce qu’il a fait en tant que chef. Au début des années 80, il commence à utiliser la marijuana non seulement à des fins récréatives, mais également pour composer de délicieuses recettes encore jamais vues auparavant.

Il a été un ardent défenseur de la marijuana médicale dans une ère où seulement seules de rares personnes commençaient à parler des bienfaits du cannabis.

« Lorsque je réfléchis à une nouvelle recette, ou quand je prépare un nouveau plat, je pense aux personnes qui sont gravement malades, et aux façons dont le cannabis peut aider à soulager leur douleur »

Il est devenu célèbre à travers les États-Unis en novembre 1987 lorsqu’il est apparu sur la couverture de « High Times » comme le « Gourmet de la ganja ». L’éditeur du magazine lui a alors proposé de collaborer avec « High Times », en écrivant une rubrique au sujet de la marijuana dans la cuisine… C’est ainsi que « Chef Ra’s Psychedelic Kitchen » a vu le jour.


Son style d’écriture était léger et plein d’humour, mais strictement pédagogique en tant que bon défenseur marijuana médicale.

Chef Ra est apparu sur plusieurs DVD, notamment « Chef Ra’s Ganja Gourmet » dans lequel il présentait des merveilleuses recettes telles que les Pâtes Rasta au Pesto, les Nachos Ganja Printaniers, et sa recette pour préparer « l’ultime space brownie ».

Malheureusement, il n’est aujourd’hui plus des nôtres, puisqu’il s’éteignit en 2006, mais son héritage important, et ses bonnes vibes, continuent d’être une inspiration pour tous ceux qui veulent un monde exempt d’interdictions sur la marijuana.

Voici une de ses recettes pour « High Times . De délicieux cookies faciles à préparer.

Les Cookies magiques au beurre de cacahuète du Chef Ra

1 sac de chips au beurre de cacahuète
– 1/3 de tasse de beurre de cacahuète (sans morceaux)
– 2 tasses de préparation pour biscuit (Bisquick par exemple)
– 20 cL de lait condensé sucré
– 1 c. à soupe d’extrait de vanille
– 1/2 stick de beurre ou de margarine
– 7 g de bourgeons ou feuilles de marijuana hachés finement

Dans un grand bol, mélangez le beurre de cacahuète et le lait concentré jusqu’à obtenir un mélange lisse. Ajoutez la préparation pour biscuit et la vanille, et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Réservez. Dans une cocotte-minute, faites chauffer à la vapeur votre beurre (ou margarine) à feu doux. Ajoutez la marijuana et laissez cuire pendant 45 minutes, tout en faisant attention à ce que le beurre ne brûle surtout pas. Lorsque vous avez terminé, enlevez tous les morceaux de marijuana afin de ne conserver que le beurre de marijuana. Réservez et laissez refroidir légèrement. Mélangez ensuite le beurre avec votre pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse. Roulez la pâte en petites boules, aplatissez-les et placez-les sur une plaque non graissée. Préchauffer le four à 190 °C. Faire cuire les cookies 6 minutes ou jusqu’à ce qu’ils deviennent dorés.
Avec ces quantités, vous pourrez faire environ 40 cookies.