Macron va-t’il changer les lois sur le cannabis en France?

Plusieurs sources journalistiques sont d’accord pour dire que le nouveau président de la France, Emmanuel Macron, fera un pas en avant : plus de prison pour consommation de cannabis, seulement des amendes.

Au cours de la campagne présidentielle de Macron confronté avec l’ultra-droite de Marie Le Pen, le débat sur la marijuana a été d’actualité dans les médias français.

Macron a promis qu’il allait étudier une nouvelle loi pour réduire les pénalités pour la possession et la consommation de marijuana, qui dans le pays des Gaulois sont très strictes, et à l’écart de la vague du règlement et la tolérance qui, étape par étape, est en train de devenir une tendance dans les pays de l’ouest.

En France, selon la loi établie par le Maréchal De Gaulle le simple fait de parler en termes positifs de la marijuana en public, peut amener des sanctions.

Bien qu’il y a de nombreux groupes d’utilisateurs de cannabis médical dans tout le pays, ils doivent demander leur utilisation dans une autre et de façon underground puisqu’il n’y a pas d’associations ou d’établissements pour demander publiquement de la marijuana a titre de thérapie médicamenteuse.

Cela pourrait changer si Macron tient sa promesse, et établit une commission parlementaire pour étudier la dépénalisation de la consommation de marijuana et de sa culture, comme certaines sources ou, à tout le moins, de remplacer les peines de prison causée par la possession de cannabis pour de simples amendes ou sanctions administratives.

Toutefois la question que tout le monde se pose : “Quand ?”.

La semaine dernière, les rumeurs d’un vent de changement en France sont passées, puisque certains utilisateurs dans les forums ont commencé à parler de ce que Macron aurait à son ordre du jour en ce qui concerne ce nouveau règlement.

Les sources les plus fiables, cependant, disent que le nouveau président de la France ne commencera pas avec le nouveau projet de loi au moins jusqu’en décembre de cette année.

Est-ce une déception ?

Eh bien, quand même. Beaucoup d’utilisateurs de cannabis ont voté en faveur de la promesse du gouvernement Macron pour réglementer l’usage de cannabis, et maintenant ils se sentent un peu déçus.

Mais il est certain que la France deviendra moins stricte, car bientôt ses citoyens exigent la régulation du cannabis médical, et il faudra écouter le peuple français.